Be• Fun & Yoga à la Maison (par Lucile)

Avant d’avoir le courage de passer la porte du studio de Fun & Yoga, j’ai pratiqué quasiment 10 ans seule chez moi. Alors voici quelques conseils que j’aurais aimé avoir au début de ma pratique à domicile.

Garder le rythme

C’est bête, mais sous prétexte que nous sommes chez nous, il peut nous paraitre moins justifié de prendre ce temps pour nous. Pourtant, je peux le clamer haut et fort : votre maison ne s’écoulera pas si vous faites une pause rien que pour vous !

Pour garder le rythme, vous pouvez simplement faire votre pratique aux mêmes heures que celle du studio. Au moins, le restant de la famille a l’habitude de votre absence et votre corps sait déjà que, comme chaque semaine, il va bouger à cette heure-là.

Une autre astuce peut être simplement de vous dire : je pratique lorsque j’ai le ventre vide. Ce qui laisse bien plus de possibilité : avant le petit déjeuner, en fin de matinée, en plein milieu de l’après-midi ou encore avant d’aller au lit (là, mieux vaut une pratique douce sinon vous risquerez de vous transformer en hibou et de veiller toute la nuit)



« Je suis absent pour le moment, merci de me laisser un message »

Soyez clairs avec les autres et vous-même : pendant cette séance de yoga, personne ne vous dérange. Vous n’êtes disponible pour rien d’autre que pour votre pratique.

C’est hyper important de prévenir votre entourage et de couper votre téléphone. Tout comme vous le faites habituellement au studio. Votre famille doit comprendre qu’il faut vous laisser tranquille. Car lorsque l’on s’autorise un moment pour soi, pour se ressourcer, nous sommes plus aptes par la suite à être présent pour les autres.

Alors trouvez une pièce où vous pourrez être au calme et seul.e. Oui, oui, vos animaux aussi doivent sortir ! Car dès qu’ils vous verront assis sur votre tapis, vous pouvez être certain.e qu’ils viendront vous « aider » à pratiquer. Alors eux aussi, hors de la pièce !!!


Ne zappez pas Savasana

Si vous devez faire 1 seule posture, choisissez Savasana. Dans ma pratique personnelle, j’avais souvent tendance à la zapper car « c’est une perte de temps », « elle ne me muscle pas », « je ne l’aime pas » etc. et c’est bien dommage ! Savasana met le corps au repos et l’autorise à intégrer les mouvements de la pratique (ou simplement de votre journée). En laissant ce processus se faire, votre cerveau peut plus facilement

comprendre la logique de certains mouvements pour mieux pouvoir les reproduire par la suite. Savasana est donc un outil formidable pour s’améliorer.

C’est également une posture inconfortable pour le mental et l’ego. Car Savasana permet de faire le point, de nous reconnecter à notre « moi » profond et permet de « traiter » les émotions/expériences/ tensions etc. accumulées pendant la journée.

Bref ! Ne zappez pas Savasana quitte à mettre un réveil si vraiment vous avez peur de vous endormir.



Adaptez votre pratique

Prenez le temps, comme en début de vos cours au studio, pour vous observer. Puis demandez-vous « de quoi ai-je besoin ? » et choisissez votre cours en fonction de la réponse.

Attention à écouter votre corps et non votre mental ! Parfois le corps à besoin de calme et de douceur là où le mental veut du dynamique (ou inversement). C’est très important de respecter les choix de son corps car c’est lui qui vous porte. Plus vous irez à son encontre plus vous risquerez de vous faire mal ou simplement de le braquer et alors votre pratique peut devenir pénible.

C’est du bon sens, mais si vous avez un doute sur une posture ou si votre corps vous dit « Nop ! » ne la faites pas, tout simplement. Remplacez cette posture par une que vous connaissez et que vous maitrisez ou repartez dans un Chien Tête en Bas ou un Balasana. Vous n’avez rien à prouver, personne ne vous juge.

Si vous n’avez pas de tapis de yoga, la pratique se fait très bien à même le parquet ou carrelage (ok, ce n’est clairement pas le top du confort, mais vous glisserez moins que sur une couverture). Prévoyez juste coussin/ couverture/ … à mettre sous vos genoux pour les protéger. Si votre pratique nécessite peu de mouvement, vous pouvez vous installer sur plus confortable : tapis (normaux), serviettes ou couvertures. Cependant, je déconseille de vous installer dans votre lit car les matelas ne sont pas assez durs et vous risquez de vous faire mal (notamment au dos).



AMUSEZ VOUS !

Votre pratique sera différente de celle que vous avez au studio mais profitez-en pour tester de nouvelles choses !

Amusez-vous à installer un cadre agréable : beau tapis, bougie allumée, couverture confortable et coussins colorés à dispositions etc. Choisissez votre tenue préférée ou alors tester de pratiquer en sous-vêtement (voir même nu.e. pour celles et ceux que ça tente !). Si vous avez un balcon ou jardin, avec les beaux jours qui pointent le bout de leur nez, pratiquez à l’extérieur. Si vous vous endormez lors de votre Savasana, laissez-vous aller. Bref, autorisez votre corps la liberté de choisir ce qu’il lui faut. C’est très libérateur.

C’est votre pratique, c’est votre liberté alors A-M-U-S-E-Z VOUS !!!



Article rédigé par Lucile de Fun&Yoga

© 2027- Fun&Yoga© made by Héloïse C. Prod